Références

  • (1) Rosen R. et al. Troubles urinaires du bas appareil et dysfonction sexuelle masculine : l’Enquête MSAM-7 ou Enquête Multinationale de l’Homme Agé. Prog Urol. 2004 ; 14 : 332-344.
  • (2) Améli Santé. Adénome de la prostate. www.ameli-sante.fr. Consulté le 14/06/17.
  • (3) Roehrborn CG. Benign Prostatic Hyperplasia : An Overview. Rev Urol. 2005 ; 7(suppl 9) : S3-S14.
  • (4) Lebdai S. et al. Prise en charge des symptômes du bas appareil urinaires liés à l’hypertrophie bénigne de prostate. Progrès en urologie. 2014 ; 24 : 929-933.
  • (5) Ross et Wilson. Anatomie et physiologie normales et pathologiques. Elsevier Masson SAS. 2007 ; p. 1210 -1211.
  • (6) Aliaev luG. et al. The results of the 10-year study of efficacy and safety of Serenoa repens extract in patients at risks of progression of benign prostatic hyperplasia. Urologiia. 2013 ; (4) :32-6.
  • (7) Prostamol® est leader des produits à base de Serenoa repens sur le total des marchés européens dans lesquels la marque est présente (unités, cumul mobile annuel au 06/2016 – IMS)
  • (8) Celtipharm. Rubriques conseil-comptoir. Hypertrophie bénigne de la prostate. http://www.celtipharm.com. Consulté le 14/06/2017.

Prostamol® près de chez vous

-->